Voix Endormies

par

Don Fernando Ortega

Don Fernando Ortega est un chirurgien issu d'une famille bourgeoise dont le père est un ami de Franco. Don Fernando est « resté fidèle à la République », s'est rangé aux côtés des combattants républicains et a assisté aux massacres qu’ils ont perpétrés à Paracuellos de Jarama à la fin de l'année 1936. Le dégoût qu'il en a éprouvé l'a poussé à abandonner la médecine, et cette décision brise son couple : « Cela fait presque deux ans que Don Fernando et son épouse ne se parlent plus. » Sa femme en effet n'admet pas qu’il ait abandonné l'état de médecin pour devenir un simple comptable. Alors « ils ne se voient que les dimanches [...] et ils marchent jusqu'à l'église [...] afin de ne pas laisser libre cours aux rumeurs. » Le reste du temps, ils habitent deux étages différents de la maison.

Quand on le sollicite pour soigner Felipe blessé, Don Fernando accepte et le sauve. Plus tard, pour sauver Pepita, il accepte de revenir à la médecine et devient médecin de la prison de Ventas. Là, il améliore autant que faire se peut les conditions de vie des malades. Son attitude est ambivalente : il sait être courageux, mais une fois retiré de la lutte, il craint de voir son nom livré aux autorités par Pepita ou Paulino au cours d'un interrogatoire. Cette crainte lui attire le mépris de Pepita.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Don Fernando Ortega >

Dissertation à propos de Voix Endormies