Voix Endormies

par

Elvira

Elvira a seize ans au début du roman. « Ses cheveux roux incendiaient l'air qui s'embrasait à son passage », et c'est pour cela que la pire punition qui lui sera infligée dans la prison de Ventas sera le rasage de sa tête. Seule et sans famille, de santé fragile, elle est entourée par la sollicitude de ses codétenues. Les seules visites qu'elle reçoit sont celles de son grand-père Don Javier, jusqu'à ce jour de Noël 1940 où il est accompagné de son frère Paulino, qui est également un chef guérillero.

Elle profite de l'évasion de sa codétenue Sole pour s'échapper et, dans la clandestinité, rejoindre la guérilla. Dans le maquis, elle prend le nom de Celia. Elle échappe à une attaque de la Guardia Civil, est envoyée en Tchécoslovaquie par le Parti (le Parti communiste), où elle épouse El Peque, compagnon de combat du maquis. C'est là, bien des années plus tard, qu'elle apprend la libération de son petit frère et le décès de son grand-père.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Elvira >

Dissertation à propos de Voix Endormies