Voix Endormies

par

Résumé

L’action se passe durant les années qui suivent laguerre civile espagnole et la défaite des républicains, une période derépression, d’emprisonnements et de jugements expéditifs. Les « voix endormies », ce sontcelles de toutes ces femmes qui se sont battues pour la démocratie et qui ont vécula torture et l’humiliation dans la prison pour femmes de Las Ventas, enattendant avec anxiété leur sentence. Au travers de différents portraits de femmeset d’hommes républicains dont les destins se croisent, le livre raconte leurhistoire et leur attente de la décision des juges.

 

Hortensia est une jeune femme enceinte retenue dans laprison madrilène de Las Ventas en raison de son appartenance active aux actionsdes républicains. Elle est entourée par d’autres prisonnières, dont Tomasa,Reme, et Elvira, la plus jeune du groupe.

Pepita, la sœur d’Hortensia, vit dans la pension defamille de Madame Celia ; elle travaille comme femme de ménage pourFernando. Celui-ci est médecin mais il a dû abandonner son travail en raison dela guerre et depuis il est employé comme comptable. Sa femme ne  lui a jamais pardonné ce qu’elle considèrecomme une honte. Séparé, le couple continue pourtant de vivre sous le mêmetoit. Pepita rend souvent visite à sa sœur à la prison de Las Ventas ;c’est une jeune fille anxieuse qui attend avec crainte le résultat du jugementqui pèse sur sa sœur. Elle n’a jamais eu de rôle dans le conflit espagnol etelle n’a pas de véritables contacts avec les opposants au régime.

Un jour, elle reçoit un message où lui est demandé dese rendre dans le coteau pour y rencontrer Felipe, le mari d’Hortensia. Unefois sur place, elle se retrouve face à un homme qu’elle ne connaît pas du nomde Paulino. Celui-ci lui demande de conduire le docteur Fernando jusqu’à uneadresse où elle retrouvera Felipe qui a été blessé par balle. Elle s’exécute.Pepita et Paulino tombent alors amoureux mais la jeune femme éprouve de lacrainte lorsqu’elle découvre qu’il est l’un des leaders d’un mouvementd’opposants.   

Felipe et Paulino décident de se réfugier en France,mais avant de partir, Felipe organise une dernière visite à sa femme Hortensiaà la prison de Las Ventas, malgré le danger que représente une telle action.Cette visite a pourtant lieu, grâce aux fausses identités que les deux hommesont acquises. Paulino tombe nez-à-nez avec son grand-père, lequel lui apprendque sa petite sœur Elvira est aussi détenue et que sa mère est morte. Une foisla visite de Felipe à Hortense terminée, les deux hommes traversentclandestinement la frontière et se rendent à Toulouse. Paulino envoie bientôtun courrier à Pepita, dans lequel il lui donne de ses nouvelles en utilisant unlangage codé. Lorsque la lettre parvient à Pepita, le facteur informe la policede cette lettre expédiée depuis la France. La jeune femme est arrêtée. C’estMadame Celia qui intercède auprès de Fernando pour qu’il obtienne salibération. En effet, le père de Fernando est un proche du dictateur Franco.Pour obtenir cette libération, Fernando doit accepter un poste de docteur dansla prison de Las Ventas, ce qui permettra la réconciliation de son couple.   

Cependant, la sentence d’Hortensia estprononcée : la jeune femme est condamnée à mort. Pepita écrit alorsdirectement au général Franco, et elle obtient de lui que l’exécution de lasentence soit repoussée jusqu’à la naissance du bébé. C’est le docteur Fernandoqui réalise l’accouchement et met au monde la petite Tensi. Un mois plus tard,Hortensia est fusillée et le docteur remet le bébé à Pepita ainsi que deuxcahiers écrits de la main d’Hortensia, qui accompagneront Tensi toute sa vie.

Dans la prison de Las Ventas, Reme travaille dansl’atelier de couture où sont produits les vêtements des soldats. Cet emploi luipermet d’organiser un plan d’évasion pour son amie Sole, grâce à l’aide dePaulino et de Felipe qui sont revenus en Espagne. Ce plan fonctionneparfaitement et Elvira parvient même à s’enfuir avec eux. Tous les quatre seréfugient alors dans la montagne. Sole y retrouve sa fille, et toutes deuxpartiront pour le Mexique alors qu’Elvira rejoint le groupe des combattants.

Plus tard, ce groupe est pris dans une embuscade de laGuardia Civil durant laquelle Felipe trouve la mort et Paulino est faitprisonnier à la prison de Burgos (la même prison où est détenu Gerardo, le maride Célia). Paulino craint que sa jeune sœur ait été tuée elle aussi, maisElvira a trouvé refuge dans les bois où elle a rencontré Peque, un autrecombattant. Ils restent ensemble quelque temps et vivent une courte histoired’amour. Les aléas des combats font que Peque et Elvira sont séparés ; cen’est que quelques années plus tard qu’ils se retrouveront dans une gare dePrague. Ils ne se sépareront plus jamais, s’installant dans cette ville où ilsfiniront par se marier et fonder une famille.

Quant à Paulino, il passe en jugement, mais enutilisant sa fausse identité. La police ignorant qu’il s’agit en réalité duchef des combattants ne le condamne « qu’à » trente ans de prison,lui évitant donc la peine de mort. Durant toutes ces années, Pepita viendra luirendre visite chaque année dans la prison de Burgos où il est détenu. Lorsqu’ilatteint sa dix-neuvième année de détention, il obtient une libérationtemporaire pour assister à l’enterrement de son père. Il en profite pour semarier avec Pepita lors d’un rapide séjour à Madrid.

Plusieurs années passent encore avant que Reme ne soitlibérée. Quelques années plus tard,  cesera le tour de Tomasa ; durant la guerre, ses enfants et son mari ont étéabattus par la Guardia Civil et leur corps jetés dans le fleuve. Le jour de salibération, Tomasa demande à être conduite au bord de la mer, et elle serecueille là où les eaux du fleuve viennent finir leur course, là où reposedésormais sa famille.

Quant à la petite Tensi, elle deviendra une activistepolitique en rejoignant les rangs du Parti communiste à Madrid ; ellerestera proche de ceux qu’elle considère comme ses grands-parents adoptifs,Celia et son époux Gerardo. 

 

Les Voies endormies est un roman poignant qui est l’aboutissementde plusieurs années de recherche de l’auteure Dulce Chacón. Basé sur des faitsréels librement romancés, ce livre est un témoignage qui décrit la périodepost-guerre civile, et en particulier le rôle des femmes durant ce conflit. Lelecteur est invité à découvrir l’histoire de quelques-unes d’entre elles, aucœur de la prison pour femmes de Las Ventas où elles sont traitées avec la mêmesévérité que les hommes. Il découvre les traitementsinhumains qui leur sont infligés, endurés en partie grâce aux amitiés qui selient entre elles. La description historique s’étend à la vie quotidienne desfamilles qui souffrent de ces arrestations et de ces jugements sommaires, et dontcertains membres poursuivent leur dangereuse lutte dans la clandestinité.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >