Claudine à l'école

par

Claire

Cette « fillette douce avec de beaux yeux tendres et une petite âme romanesque » est la « sœur de communion » de Claudine. Elle ne va plus à l’école et garde son troupeau, petite bergère qui rêve à l’amour. Elle aspire à un amour qu’on croirait tiré d’un conte de fées : elle n’aime que les déclarations « poétiques », « comme dans les livres ». Elle change souvent d’amoureux, mais ne cède jamais complètement à leurs avances. Elle ne comprend pas pourquoi aucun de ses amoureux ne reste avec elle : pour elle, l’amour est poétique, bucolique, jamais charnel, et la frustration des garçons qu’elle fréquente lui échappe totalement.

Claire est un personnage presque caricatural, petite bergère fraîche et innocente, à l’opposé des écolières sournoises et très informées des choses de l’amour physique. Elle est le lien entre Claudine et le monde rural, que l’écolière va quitter en partant pour Paris, l’année scolaire écoulée. Claudine trouve auprès de Claire une fraîcheur qui est absente des salles de classes de Montigny, et qui était absente de la vie que menait Colette quand elle écrivait Claudine à l’école. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Claire >