Les Misérables

par

Victor Hugo

Chronologie : Vie & Regards sur les œuvres principales

 

1802 : Victor Hugo naît à Besançon. Son père est général d’Empire ; sa mère, royaliste, issue de la bourgeoisie nantaise. Sa vocation d’écrivain se déclare très tôt ; à treize ans il commence à versifier et remplit trois cahiers jusqu’à seize ; à quatorze, une phrase célèbre de son journal dit assez son ambition : « Je veux être Chateaubriand ou rien ». Il écrit aussi des fables, des charades, des pièces, une épopée dans le goût du merveilleux chrétien, participe à des concours de poésie et gagne plusieurs prix à l’Académie des Jeux floraux de Toulouse. Avec ses deux frères il fonde Le Conservateur littéraire, une revue que Victor remplit presque à lui seul quinze mois durant. À cette période il publie des traductions, des essais et des articles dans des périodiques ; les Odes de 1822 constituent son premier livre publié, à vingt ans. C’est un succès ; il y gagne une pension de Louis XVIII qui lui permet d’épouser Adèle Foucher, une amie d’enfance, avec laquelle il aura cinq enfants dont quatre atteindront l’âge adulte. Le cercle littéraire du cénacle, qui se réunit autour de Charles Nodier et promeut le romantisme, exerce une influence sur lui.

1827 : C’est surtout par sa préface que Cromwell, grand drame en cinq actes et en vers, est passé à la postérité. L’auteur y dessine la figure du célèbre dictateur anglais au moment où le Parlement de la Cité de Londres s’apprête à le faire roi. Quand il découvre un complot contre sa personne, Cromwell décide de refuser noblement la couronne, ce qui lui vaut l’étonnement et l’admiration de tous. Il continue cependant d’être tourmenté par son ambition démesurée. Dans la préface Hugo exprime sa conception du drame romantique en s’opposant à certaines conventions classiques comme les unités de temps et de lieu, en défendant donc une plus grande liberté pour cet art. Il devient de façon évidente le chef de file du bruyant mouvement romantique. De par le grand nombre de personnages et la variété des scènes, la pièce n’a jamais été jouée intégralement. À cette période le couple Hugo reçoit des hommes de lettres, dont Sainte-Beuve – qui a une liaison avec Adèle –, Musset, Delacroix, Mérimée et Lamartine.

1828 : Le poète avait publié les Odes en 1822, les Nouvelles Odes en 1824, et enfin les Odes et ballades en 1826, dont l’édition définitive paraît en 1828. Hugo nourrit ses...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Les Misérables