Métamorphoses

par

LIVRE IX

Acheleous, dieu d’une grande rivière grecque portant son nom, convoite Déjanire, la fille du roi de Calydon, auquel il la demande sous trois formes différentes, d’abord comme un taureau, puis comme un serpent, et enfin comme un homme à tête de bœuf, mais c’est finalement Hercule qui l’épouse, après avoir battu Acheleous dans un combat au cours duquel il lui subtilise la corne d’abondance.

         Le centaure Nessus propose à Hercule de l’aider à transporter sa femme Déjanire de l’autre côté d’un fleuve, mais sur le chemin, il tente d’abuser de cette dernière. Hercule le tue d’une flèche empoisonnée. Mais Nessus retire la flèche et en tache une tunique qu’il offre à Déjanire, en prétendant que ce vêtement lui garantira l’amour éternel d’Hercule si celui-ci la porte.

         Hercule, fou de douleur après avoir enfilé la tunique, se jette dans le feu qu’il a allumé au sommet du mont Oeta. Déjanire se pend. Zeus, père d’Hercule, le fait monter sur Olympe afin qu’il accède au rang de dieu.

         Alcmène, mère d’Hercule, raconte à Iole comment son accouchement a été rendu longtemps impossible en raison de la colère de Junon, et ne fut rendu possible que grâce à une ruse de sa suivante Galanthis, qui fut pour cela changée en belette par la déesse.

         Lotis cherche à échapper au dieu scabreux Priape et se change en lotos pour lui échapper. La princesse Dyope, cueillant ces fleurs au bord d’un lac, voit ses mains se couvrir du sang de la jeune fille transformée.

         Iolas, neveu d’Hercule, rajeunit à la demande d’Hébé, déesse de la jeunesse, afin qu’il puisse revenir sur terre pour tuer Eurysthée, qui menace les enfants d’Hercule.

         Byblis a un frère jumeau, Caunus, dont elle s’éprend. Après avoir hésité, elle lui avoue son amour. Celui-ci la repousse – Byblis le harcèle et veut le suivre en exil. Elle erre longtemps à sa poursuite avant d’être recueillie par les nymphes, qui la changent en source, en raison de ses larmes incessantes.

         Ligdus et Téléthusa attendent un enfant, mais Ligdus demande à son épouse de tuer l’enfant si c’est une fille, car ils sont trop pauvres. Téléthusa ne peut s’y résoudre et avec le soutien de la déesse Isis, cache à son époux le sexe de l’enfant, auquel elle donne le nom d’Iphis. Fiancée à sa cousine Ianthe dans son adolescence, Iphis s’inquiète, malgré son amour pour la jeune fille. Téléthusa se rend avec sa fille au temple d’Isis pour supplier la déesse de les guider. Celle-ci transforme Iphis en homme et le mariage se déroule parfaitement bien. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur LIVRE IX >