Au bonheur des dames

par

Résumé

En octobre 1864, Denise Baudu, jeune orpheline de vingt ans, fille de paysans de province, part s'installer à Paris avec ses petits frères Jean et Pépé. Elle a été informée par lettre il y a quelques mois de cela que son oncle Baudu se proposait de l'engager dans sa boutique de tissus « Au Vieil Elbeuf ». Seulement, les petites boutiques de sa rue sont sur le point de faire faillite à cause du magasin d'en face, « Au Bonheur des Dames ». C'est l'un des premiers magasins de l'ère du Second Empire, et le succès de ce commerce pionnier fait des ravages chez les petits commerçants. En effet, il propose quantité de produits, des vêtements surtout, à prix moindre que ses concurrents. Baudu a donc du mal à rentrer dans ses frais, et finalement il ne peut embaucher Denise.

Celle-ci va donc tenter sa chance Au Bonheur des Dames et réussit à obtenir un poste de vendeuse, avec le soutien discret du directeur Octave Mouret qui lui trouve un air charmant. Elle est également logée dans une chambre du magasin. Quant à Pépée, elle le met en pension chez une vieille dame, tandis que Jean dort chez leur oncle Baudu.

Octave Mouret se rend chez sa maîtresse Henriette pour y rencontrer le baron Hartmann et le persuader de financer le projet d'agrandissement de son magasin, concomitant au projet de faire passer une nouvelle rue devant le Bonheur des...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Au bonheur des dames