Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part

par

Petites pratiques germanopratines

La jeune parisienne

Habituéedu quartier Saint-Germain-des-Prés, la narratrice aime flâner et rêvasser.Jeune femme passionnée de littérature romantique, elle souhaite connaître unehistoire d’amour, mais attentive aux détails, elle se montre prête à briser ledéroulement d’un rêve si elle sent que quelque chose ne va pas.

L’homme du boulevard Saint-Germain

Élégant,il n’est pas très sûr de lui. Il n’est pas décrit physiquement mais lanarratrice insiste plutôt sur son aspect vestimentaire. Il incarne le type duséducteur opportuniste un peu maladroit. En effet, sa relation obsessionnelleavec son portable et son manque de discrétion vont lui coûter cher. Il ne saurapas montrer la disponibilité totale qu’attendait la protagoniste, en tout caspas de façon exclusive.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Petites pratiques germanopratines >