Les contes de la Bécasse

par

La Folle

Contée par Mathieu d’Endolin, l’histoire de La Folle se déroule dans le village deCormeil au moment de l’occupation par les armées prussiennes de la campagnefrançaise. La folle en question était une voisine de M. d’Endolin qui perd la raisonsuite aux décès consécutifs de son père, son époux ainsi que son nouveau-né. Aprèsune crise de délire de six semaines, elle reste alitée et muette en permanence.Seul le dévouement d’une vieille bonne la maintient en vie.

Un moisde décembre, les Prussiens arrivent au village et réquisitionnent deslogements : douze soldats emménagent chez la folle « dont uncommandant, vrai soudard, violent, bourru ». Celui-ci finit par s’offenserdu silence et de l’immobilité de son hôtesse et lui lance en vain un ultimatumpour qu’elle se lève. La vieille bonne intercède auprès de l’officier quidemande alors à ses hommes de transporter le lit de la folle jusqu’à la forêtd’Imauville. Ils reviennent sans leur hôtesse. Les demandes de renseignements deM. d’Endolin sont infructueuses. Les troupes finissent par s’en aller et, l’automnesuivant, lors d’une chasse à la bécasse, M. d’Endolin trouve un crâne, quid’après lui appartient à feu sa voisine sûrement abandonnée dans la forêt etqui s’y est laissée mourir . Il conclut son histoire en disant :« J’ai gardé ce triste ossement. Et je fais des vœux pour que nos fils nevoient plus jamais la guerre. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La Folle >