Les contes de la Bécasse

par

Particularité temporelle des Contes de la Bécasse

Le temps constitue chez Maupassant un élément capital de la construction du récit. En effet, la trame temporelle, pour répondre à la forme de la nouvelle, doit être précise, concise et rapide. Cette condensation de l’espace temporel fait ainsi de l’œuvre un récit intense et bref, où l’action est reléguée à une très courte période. Habitué à une telle forme d’écriture de par son métier de journaliste, Maupassant est rompu à l’exercice : nouvelles, articles, chroniques fleurissent dans les journaux pour lesquels il travaille. Les Contes de la bécasse sont donc basés sur le principe de l’anecdote et de la condensation de l’évènement : l’élément perturbateur doit accrocher l’attention et capter le lecteur sans perte de temps, ni d’information. On peut noter cependant que dans les Contes, la durée temporelle varie, et qu’une longue période de temps ne constitue donc pas forcément un obstacle à la rédaction d’une telle nouvelle. En effet, l’action se déroule sur quinze ans dans La Folle, sur une dizaine d’année dans Un fils, mais encore vingt-quatre heures dans Farce normande.

Si nous pouvons ainsi voir que l’unité de temps n’est pas respectée, l’unité de lieu, elle, constitue une composante importante aux yeux de l’auteur. En effet, toutes les nouvelles, excepté Menuet, La France et Un fils, se...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Particularité temporelle des Contes de la Bécasse >

Dissertation à propos de Les contes de la Bécasse