Les Hauts de Hurlevent

par

Catherine Linton, veuve Heathcliff

Elleporte le prénom de sa mère ; elle vit comme sa mère a vécu, dans un lieuisolé au climat épouvantable. On pourrait s’attendre à ce que sa vie soit larépétition de celle de sa mère, mais heureusement pour elle il n’en sera rien.Cependant elle connaîtra des péripéties pénibles, souvent par sa propre faute.Quand le lecteur et Lockwood font sa connaissance, elle a dix-huit ans :« Elle était élancée en apparence, à peine sortie de l’adolescence ;admirablement faite, et avec la plus exquise petite figure que j’aie jamais eule plaisir de contempler ; des traits fins très réguliers ; desboucles blondes ou plutôt dorées qui pendaient librement sur son coudélicat ; et des yeux qui eussent été irrésistibles si l’expression en eûtété agréable »

Elleest la fille unique d’Edgar Linton et Catherine Earnshaw. Née prématurément àsept mois, elle n’a pas connu sa mère, qui meurt deux heures après sanaissance. Elle est élevée par son père qui l’adore et des domestiques aimants ;elle est le centre de son petit monde, la Grange : son père lui a interditde sortir seule de la propriété, et elle n’est jamais allée plus loin quel’église. C’est pourquoi, à l’âge de douze ans, sa rencontre avec son cousinHareton, dont elle ignore tout, la stupéfie : c’est la première fois qu’onlui parle rudement. Malgré les multiples avertissements de la domestique NellyDean, qui l’a élevée, elle n’a de cesse de se rendre aux Hauts de Hurlevent.Elle a rencontré son cousin Linton, le fils de Heathcliff, deux fois deuxheures dans sa jeune vie, et s’invente avec lui une amourette épistolaire qui –comment le saurait-elle ? – est l’occasion pour Heathcliff de manipuler lesadolescents. Elle agit avec une légèreté qu’elle paiera cher : elle ignoredélibérément les avertissements de Nelly, désobéit et se laisse manipuler parles sentiments exaltés et imaginaires qu’elle croit éprouver pour son cousinLinton. Dans le même temps, elle se montre d’une cruauté verbale terrible avecson cousin Hareton, incapable qu’elle est de voir que ce garçon est une victimede Heathcliff. Même les remontrances de son père, qu’elle adore, n’y fontrien : le temps passe et Heathcliff parvient à lui faire épouser son filsLinton, juste avant la mort d’Edgar Linton. Linton Heathcliff se révèle unépoux détestable. Le mariage transfère la propriété des biens de Catherine – laGrange – à son mari, si bien que quand ce dernier meurt, elle perd absolumenttout puisque le faible Linton a tout légué à son père Heathcliff. Telle est lasituation de Catherine quand le lecteur fait sa connaissance. Mais le temps etla mort de Heathcliff vont bouleverser ce tableau. Prisonnière aux Hauts,Catherine finit par voir combien son cousin Hareton mérite qu’on l’aime, etelle lui apprend à lire. Contrairement à sa mère, Catherine sait ouvrir soncœur, et la mort de Heathcliff permet à la jeune femme d’envisager un avenirplus heureux, car fondé sur l’amour et non sur la rancœur.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Catherine Linton, veuve Heathcliff >