Les Hauts de Hurlevent

par

Linton Heathcliff

Ilest le fils de Heathcliff et Isabelle. Quand le lecteur le rencontre, il atreize ans. « C’était un garçon pâle, délicat, efféminé […], [d’]uneirritabilité maladive ». Son oncle Edgar aimerait l’élever au côté de sacousine Catherine, mais Heathcliff, père de l’adolescent, exige sa présence auHauts. La loi lui donne raison, Edgar ne peut que s’incliner. Linton est toutd’abord relativement épargné par la colère de Heathcliff, qui nourrit pour sonrejeton un mépris profond doublé d’une haine farouche. Au fil du temps, sonpère va de plus en plus le rudoyer, au point que le jeune garçon va êtreterrorisé par Heathcliff.

Ilest vrai que Linton n’a pas grand-chose qui joue en sa faveur. Il est de naturetrès fragile, et cela personne ne peut le lui reprocher. Mais il se complaîtdans ses maux, le plus souvent imaginaires. Il est menteur, capricieux,pusillanime, lâche même. Il n’hésite pas à détourner les foudres de Heathcliffsur autrui, pourvu quel lui, Linton, soit épargné. Il entame une relationépistolaire avec sa cousine Catherine, et après des échanges secrets et autresrencontres clandestines, qui sont en fait les fruits de la manipulation queHeathcliff exerce sur son fils, les deux jeunes gens se retrouvent mariés, augrand dam de Catherine qui a la confirmation du caractère lamentable de Linton.Mais la santé fragile du jeune garçon met vite un terme à cette union et Lintonmeurt âgé d’à peine dix-sept ans.

Avantsa mort, Heathcliff lui a fait rédiger un testament dans lequel Linton lèguetout à son père. Comme, en raison leur mariage, il était propriétaire des biensde son épouse Catherine, l’ensemble des deux domaines, à savoir les Hauts et lagrange est, à la mort de Linton, la propriété de Heathcliff.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Linton Heathcliff >