Pot-Bouille

par

Adèle

Domestique des Josserand, elle est « bêtecomme trente six mille pots et sale à répugner une paroisse ». Elle estexploitée d’une honteuse façon par Madame Josserand qui la nourrit mal. Sasaleté et sa sottise en font la risée des autres domestiques. Trublot, l’amid’Octave qui aime les amours ancillaires, couche avec elle de temps à autre.Suite à cela, cette ignorante a la stupeur de se retrouver enceinte. Elle metau monde une fillette, dans la solitude et la souffrance, qu’elle abandonnedans la rue dès sa naissance. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Adèle >