Pot-Bouille

par

Auguste Vabre

Ce commerçant à l’esprit étroit et à la« figure de mouton malade » est le fils aîné du propriétaire del’immeuble de la rue de Choiseul. Il souffre de migraines qui gâchent sonquotidien, et il se voit piégé par Berthe qui, en le plaçant dans une situationembarrassante lors d’une soirée chez les Duveyrier, le force à l’épouser.

C’est un boutiquier à l’esprit étroit, auxantipodes d’Octave quant à la conception du commerce : l’idée du moindrechangement le bouleverse. Quand ce dernier, devenu son commis, le ridiculise enprenant Berthe pour maîtresse, il voit son honneur bafoué par l’indifférence desa famille et de ses connaissances : ce qui importe est de ne pas faire descandale. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Auguste Vabre >