La Cafetière et autres contes

par

Avatar

Octave de Saville

Octave semeurt d’amour pour Prascovie dont il ne peut obtenir les faveurs. Il se sait lepartisan d’une cause désespérée et s’attend à mourir du chagrin que lui causentses sentiments malheureux. Il accepte alors la proposition particulière que luifait le docteur Balthazar.

« Oublier Prascovie eût été le seul moyen, maisc’était la chose impossible ; la revoir, à quoi bon ? Octave sentaitque la résolution de la jeune femme ne faiblirait jamais dans son implacabilitédouce, dans sa froideur compatissante. »

 

Balthazar Cherbonneau

Ce docteurtrès spécial comprend vite que le mal qui afflige Octave et qui a échappé à lavigilance des autres docteurs avant lui est un mal de cœur. Il lui propose dese servir de ses phénoménaux dons de magnétisme pour donner à Octave le moyend’investir le corps du comte Olaf Labinski afin de séduire sa femme.

 

La comtesse Prascovie Labinska

Cettefemme dont Octave tombe amoureux deux ans avant les évènements du récit, lorsd’un séjour à Florence, lui inspire une passion maladive, mais se refuse àentendre la déclaration d’amour du jeune homme qu’elle ne pourrait passatisfaire.

« J’étais si complètement possédé que je passais desheures à murmurer en façon de litanies d’amour ces deux mots : PrascovieLabinska, trouvant un charme indéfinissable dans ces syllabes tantôt égrenéeslentement comme des perles, tantôt dites avec la volubilité fiévreuse du dévotque sa prière même exalte. »

 

Le comte Olaf Labinski

Il est lavictime des sentiments d’Octave puisque le jeune homme, avec l’aide du docteurBalthazar, échange de corps avec lui. Son corps lui sera rendu plus tard via unautre transfert d’âme.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Avatar >