La Cafetière et autres contes

par

La Cafetière, 1831

La Cafetière raconte le rêve étrange d’unjeune homme dans une atmosphère fantastique. Parti en Normandie avec ses amis,il est logé dans la maison de famille de l’un d’eux et, alors qu’il vientd’arriver, épuisé par le voyage, il s’endort et rêve que les personnages destableaux accrochés au mur et de la tapisserie qui ornent sa chambre s’animent.

Lespersonnages se rendent à un bal, tout comme le jeune homme. Il y remarque unejeune femme très belle, qui reste assise à l’écart. Il l’invite à danser etalors qu’elle accepte il se rappelle avoir entendu quelqu’un lui dire au débutde la soirée : « Angela, vous pouvez danser avec monsieur, si celavous fait plaisir, mais vous savez ce qui en résultera. »

Le narrateurne lui pose pas de questions sur cet étrange avertissement qu’elle a reçu, et ilsdansent avec grand plaisir. Très bons danseurs, ils attirent tous les regards etsuscitent l’admiration des convives. Le jeune homme tombe amoureux de cettebelle inconnue.

Alors que lajeune femme semble se fatiguer, le narrateur l’invite à s’asseoir sur sesgenoux, et ils passent la fin de la soirée ainsi. Le jeune homme est trèsheureux. Lorsque le jour se lève, la jeune femme veut partir précipitamment,mais s’effondre sur le sol. Le narrateur se précipite pour la rattraper mais ilne trouve que les morceaux d’une cafetière en porcelaine, éparpillés sur lesol.

Le narrateurest retrouvé au matin à terre dans sa chambre, portant les habits de mariaged’un aïeul de la famille qui l’héberge, et une cafetière est bel et bien briséeprès de lui. S’agit-il de somnambulisme ? Le jeune homme essaie de dessiner lacafetière, mais dans le dessin, l’hôte chez qui a lieu les événements reconnaîtle portrait de sa sœur, prénommée Angela, morte l’année précédente au lendemaind’un bal. Le jeune homme, éclairé de l’existence de cette sœur défunte, endéduit immédiatement qu’il sera à jamais malheureux car il ne pourra pasretrouver cette jeune femme, qui était, il en est certain, la femme de sa vie.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La Cafetière, 1831 >