Nouvelles Orientales

par

Comment Wang-Fô fut sauvé

Le vieux peintre Wang-Fô et son disciple Ling errent dans leroyaume de Han. Ils sont pauvres car le peintre n’accepte pas de vendre sespeintures mais seulement de les échanger contre de la nourriture. On apprendl’histoire de Ling : élevé dans une famille riche, il épouse à quinze ansune très belle femme avec qui il est heureux. Il rencontre Wang-Fô dans unetaverne alors que le peintre s’enivre pour être capable de peindre un ivrogne.Ling lui offre le gîte et le couvert, puis il pose pour les peintures du vieilhomme, lui et sa femme. Celle-ci un jour est retrouvée pendue. Après cela, Lingvend tous ses biens et suit Wang-Fô dans sa vie errante, une vie de peintretrès talentueux : « On disait que Wang-Fô avait le pouvoir de donnervie à ses peintures par une dernière touche de couleur qu’il ajoutait à leursyeux. »

Un soir, après que Ling eut volé de la nourriture pour lerepas de son maître et alors que les deux hommes dorment à même le sol, ils sontarrêtés par des soldats et emmenés dans le palais du Maître Céleste. Celui-ciexplique pourquoi il en veut à Wang-Fô : dans son enfance, l’Empereur agrandi dans une pièce coupée du monde extérieur, uniquement remplie desmerveilleuses peintures de Wang-Fô. Lorsque l’Empereur a eu seize ans, il a puse libérer de cette pièce et découvrir le monde réel, mais celui-ci était moinsbeau que dans les peintures de Wang-Fô : l’Empereur ne voulait pas régnersur ce monde moins beau mais sur celui que représentaient les peintures. Il adonc décidé de punir le peintre : il veut lui faire crever les yeux etcouper les mains. Ling se jette sur l’Empereur pour défendre son maître maisles soldats lui tranchent la tête.

L’Empereur demande à Wang-Fô d’achever la peinture d’un océanqu’il n’a jamais terminée avant de subir son châtiment. Wang-Fô obéit, etdevant le roi, il se met à peindre pour terminer le tableau. Peu à peu, ildessine une barque qui s’approche du premier plan du tableau. Ling y apparaît,et invite son maître à le rejoindre sur son embarcation. La nouvelle devientfantastique lorsque Wang-Fô monte effectivement dans la barque avec Ling ;ensemble, ils s’éloignent de la menace de l’Empereur et fuient le palais àtravers le tableau, sur la « mer de jade bleue » que Wang-Fô vientjuste de dessiner. L’Empereur désormais impuissant ne peut que les regarderpartir. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Comment Wang-Fô fut sauvé >