Nouvelles Orientales

par

Le sourire de Marko

Un ingénieur, un pacha et un archéologue discutent sur unbateau italien voguant sur la mer Méditerranée. En chemin, l’ingénieurmentionne l’histoire de Marko Kraliévitch, dont les os gigantesques reposent aumont Athos. Marko est mort dans une bataille contre les Ottomans en Bosnie. Ilétait un véritable héros de la taille d’un géant. Chrétien, il tentait demaintenir des liens avec des religieux sous emprise ottomane. Il nageaitmerveilleusement et avait beaucoup de succès auprès des femmes, notamment laveuve du pacha de Scutari. Un jour, il devient violent avec elle à cause d’unrepas mal cuisiné, et la veuve le dénonce aux soldats ottomans. Il peut toutjuste s’enfuir à la nage mais est rattrapé par les soldats. Ramené sur lerivage, il feint d’être mort noyé en espérant être relâché. Mais la veuve leconnaît trop bien et comprend la supercherie : elle demande qu’on lecrucifie. Marko, toujours vivant et se contrôlant parfaitement, n’a aucuneréaction. La veuve demande ensuite qu’on lui mette des charbons ardents sur letorse. Il n’a toujours aucune réaction. La veuve demande alors que les jeunesfemmes du village viennent danser pour lui. La plus belle, Haisché, touche lecœur de Marko qui malgré lui sourit. La jeune femme le remarque et pour leprotéger, laisse tomber son mouchoir sur la bouche de Marko pour cacher cesigne de vie. Alors que les gens du village sont appelés à la prière, tout lemonde se rend sur le lieu de prière sauf la veuve, toujours méfiante. Soudain,Marko se relève, et va lui clouer la gorge et lui crever les yeux. L’ingénieurtermine son histoire en racontant la conquête d’autres territoires par Marko etl’enlèvement de la jeune femme qui l’avait fait sourire.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le sourire de Marko >